16 :: Caraque flamande (vers 1500)

La caraque est essentiellement un navire marchand, armé toutefois. Elle est la plupart du temps à trois mâts, mais on lui en ajoute parfois un quatrième : un contre-artimon appelé bonaventure en anglais.

Lorsque paraît la caraque flamande (la
Kraeck) en 1470, le château arrière à deux ponts est surmonté d’un châssis sur lequel on peut tendre toiles et filets afin de se protéger. Lecouvie rend particulièrement bien ce trait. Sabords et haubans fixés à des cadènes extérieures, voilà d’autres caractéristiques apparues avec la caraque.

 

La Grande Hermine est, dit-on, une caraque.