23 :: Le Crescent (1650)

Après la caravelle, la caraque et le galion, vient le vaisseau, dont le Crescent (un bateau allemand) représente le type primitif.

Des armées rangées de bateaux classés par ordre d’importance et de fonction, tel doit être l’environnement du vaisseau. Armé et destiné à des manœuvres d’ensemble, le vaisseau de guerre doit être rapide et stable. Il donne lieu à de nombreux perfectionnements techniques.

Sur le
Crescent, les principaux mâts sont désormais constitués de trois parties (le bas-mât, le mât de hunier et le mât de cacatois). Le mât de beaupré s’ajoute au bâton de foc destiné à recevoir les étais de voiles d’étai. La voile arrière (la brigantine) demeure encore une voile latine.