24 :: Le Sovereign of the Seas (1637)

Le « Diable d’or », tel est le surnom qu’a mérité ce vaste et somptueux navire à trois ponts bâti à la demande de Charles I d’Angleterre. C’est à Van Dyck, le renommé peintre flamand attaché à sa cour, que le roi d’Angleterre confie le dessin des décorations, réalisées par Gerald Christmas. Phineas Pett en est l’architecte.

Dix-sept ans plus tard, Peter Pett, fils de Phineas, est chargé d’alléger d’un pont le vaisseau de premier rang de 71 m de long. Il conserve néanmoins son formidable armement: plus de 100 pièces.

En 1690, dans une bataille contre la flotte française, le
Royal Sovereign (de son nouveau nom) s’en tire de justesse par une retraite qui vexe profondément les Anglais. Le bateau brûle en 1696.