25 :: Vaisseau amiral (17e siècle)

Au nombre des fanaux à la poupe, on peut distinguer un vaisseau amiral d’un autre navire. Lecouvie en met deux en évidence, alors que le signe distinctif est probablement de trois. Il veut ici représenter un vaisseau hollandais du célèbre Michael Adriaanszoon de Ruyter (1607-1676).

Lecouvie ne cherche pas la parfaite rigueur de l’architecte ou de l’archéologue. Aurait-il réalisé une telle collection si ses préoccupations avaient été celles d’un homme de science ?