28 :: Le Weymouth (18e siècle)

Il s’agit d’un vaisseau à deux ponts continus, que Lecouvie charge un peu naïvement de superstructures, mais qui évoque bien le déploiement de la voilure en hauteur, la composition des mâts et le recours aux voiles d’étai.

L’artiste a dû prendre plaisir à sculpter et à colorer la figure de proue. On remarque aussi qu’il recourt régulièrement à des morceaux-types et à des décorations en frise pour les parties des châteaux (étrave, tableau, dunette, etc.) autrefois finement sculptées. Champlain, dans la confection de ses cartes, ne procédait pas autrement pour indiquer les montagnes, les bois et les lieux d’habitation.